Voyages

Visiter la Martinique | 3 semaines au paradis

Visiter la MartiniqueVisiter la Martinique

Découvrir la Martinique en 3 semaines

Envie d’évasion et d’exotisme ? Visiter la Martinique est une aubaine ! Ce joyau nommé aussi « l’île aux fleurs » niché au cœur des Caraïbes. Sous le soleil des Antilles, profitez toute l’année de températures qui font rêver ! Fort-de-France est la capitale de ce splendide département français d’outre-mer. Avant tout, le pays est doté de nombreux sites d’exception et regorge de paysages paradisiaques. L’île s’étend sur 1100 km, mesure 80 km dans sa longueur maximum et 39 km dans sa plus grande largeur. Pourtant, elle révèle mille visages, c’est l’un des 35 hotspots de la biodiversité mondiale ! D’autre part, vous serez charmé par la population chaleureuse et attachante ainsi que par la richesse de la culture martiniquaise. En procédant par étape pour découvrir la Martinique en 3 semaines, vous aurez ainsi un très bel aperçu de l’île, prêt pour l’aventure 

Visiter la Martinique du Nord au Sud : 3 étapes principales 

En moins d’une journée, il est possible de faire le tour de l’île en voiture, mais sans pouvoir vraiment l’explorer ! Diviser votre voyage par secteur permet de maximiser votre séjour de trois semaines au paradis.

1) Explorer le nord de l’île : 1re semaine

La mer des Caraïbes et l’océan Atlantique entourent la Martinique. Les panoramas sont époustouflants : montagnes, plages de sable noir volcanique et forêts tropicales abritant rivières et cascades… 

Côte Caraïbe Nord 

Visiter la Martinique

Concentrez votre première semaine à la beauté époustouflante des paysages verdoyants du nord de l’île. Sur la côte caraïbe nord, l’impressionnante montagne Pelée se dresse fièrement et domine tout le pays. Les rivières et chutes d’eau spectaculaires entourent cette majestueuse et imposante « grande dame de la Martinique ». Volcan emblématique, la montagne Pelée est enveloppée par des forêts denses et humides abritant une faune et une flore uniques. D’ailleurs, il est possible de rencontrer une matoutou falaise lors de vos randonnées : une araignée arboricole protégée, type mygale bleuté. Pas de panique, elles ne sont pas dangereuses ! Aussi, vous serez surpris par la beauté et la diversité des plages de sable noir volcanique de la côte caraïbe nord. Je partage avec vous les visites incontournables à voir et à faire sur cette partie du nord de l’île :

  • – Gravir la montagne Pelée pour les plus téméraires, une randonnée de 3 h au cœur d’un environnement spectaculaire et unique.
  • – Explorer les ruines de Saint-Pierre au bas du volcan, le témoignage d’un passé douloureux : l’éruption volcanique de la montagne Pelée du 8 mai 1902 a enseveli toute la ville.
  • – Déjeuner au milieu d’un splendide jardin tropical au célèbre restaurant de l’Habitation Céron, une ancienne exploitation agricole au Prêcheur.
  • – Pique-niquer à l’ombre d’un Zamana géant (arbre de plus de 300 ans) à l’anse Céron, une magnifique plage de sable noire aux allures sauvages.
  • – Arpenter la forêt dense au Prêcheur et se baigner à l’anse Couleuvre (20 min de marche) une des plus belles plages volcaniques de la Martinique.  
  • – Se rafraîchir sous la cascade Couleuvre haute de 120 mètres au Prêcheur (1 h de marche) en plein cœur de la forêt tropicale.
  • – Se détendre sur la plage de sable noir volcanique au Carbet après une dégustation de rhum à la distillerie familiale Neisson.
  • – Profiter d’une descente en canyoning aux Gorges de la Falaise à Ajoupa-Bouillon.

Côte Atlantique Nord 

Visiter la Martinique

La côte Atlantique nord est moins fréquentée que le reste de la Martinique, mais pas moins spectaculaire, les plages sauvages sont splendides, mais attention, la baignade n’est pas autorisée partout. Le site le plus étonnant est sans conteste le Tombolo. En effet, cette bande de sable blond sépare les eaux turquoise et relie la plage à l’îlet de Sainte-Marie. Effectivement, cette curiosité de la nature provoquée par la combinaison des courants marins et des marées n’apparaît que 4 mois dans l’année. Ainsi, il est possible de la traverser, les pieds au sec (ou presque !) de janvier à avril. 

Enfin, descendez plus au sud pour visiter la Martinique et découvrir la Réserve naturelle nationale sur la presqu’île de la Caravelle. Elle regroupe une abondante variété végétale et héberge une dizaine d’espèces d’oiseaux fabuleux. Elle offre des panoramas à couper le souffle, mais ce pur bonheur se mérite ! En effet, inaccessible en voiture, elle demande 3 h de marche entre terre et mer pour en faire le tour. C’est un véritable petit concentré de la diversité biologique de la Martinique. Vous y trouverez : jardins, forêt humide ou plus sèche, bananeraie ou falaises balayées par les vagues ! Excepté les rivières, presque tout y est ! 

Enfin, je conseille aux surfeurs aguerris la plage de Tartane, un terrain de jeu idéal pour les passionnés de la planche !

2) Du cap Nord au centre de la Martinique : 2e semaine 

Visiter la Martinique

Si vous souhaitez descendre vers le cœur de l’île pour visiter la Martinique par les terres, empruntez la Route de la Trace (la RN3). Cette magnifique et pittoresque nationale serpentant le long de la forêt tropicale est ornée de superbes paysages. Elle relie sur une trentaine de kilomètres le nord de l’archipel à la capitale et vous réserve de fantastiques découvertes ! Profitez de haltes rafraîchissantes tout au long de votre parcours : l’eau ruisselle de toutes parts ! Après chaque virage (et ils sont nombreux !). La nature luxuriante préserve une grande richesse écologique. Du nord au cœur de l’île, vous serez surpris par la variation et la splendeur des sites : 

  • – Découvrir le domaine d’Émeraude, un grand parc abritant une centaine d’espèces végétales différentes.
  • – Se rafraîchir à la cascade du Saut du Gendarme directement accessible depuis la route.
  • – Se prélasser à la Rivière Blanche, un lieu prisé des locaux situé au niveau du pont de l’Alma pour une pause bucolique.
  • – S’extasier devant les sources d’eaux chaudes et pétillantes abordées par le sentier d’Absalon. 
  • – Flâner dans le jardin féerique de Balata, il donne tout son sens à l’île aux fleurs. 
  • – Se baigner dans les sublimes cascades de Didier, tout près de Fort-de-France pour les randonneurs chevronnés.

La capitale de l’île m’émeut : ses monuments historiques, ses maisons créoles colorées et son ambiance populaire. Au cœur du quartier le plus commerçant de Fort-de-France, le célèbre grand marché aux épices me semble davantage destiné aux touristes qu’aux locaux. J’ai tendance à préférer les petits marchés (une réelle institution en Martinique !) des villages, plus authentiques.

Cependant, c’est le bon moment pour flâner dans les ruelles typiques et animées de la ville et vous mêler à la population chaleureuse. Faites vos emplettes et goûter aux spécialités martiniquaises : légumes et fruits tropicaux, épices créoles ou dégustation du fameux Ti punch ! Laissez-vous emporter par la musique créole omniprésente dans la commune et par le charme de son art de vivre. Au cœur de l’île, la plaine du Lamentin fait la transition avec la région sud. Vous constaterez que la végétation change progressivement et devient moins dense au fur et à mesure que l’on descend.

3) Visiter la Martinique : le sud de l’île aux fleurs : 3e semaine 

Côte Caraïbe Sud 

Visiter la Martinique

Consacrez votre dernière semaine dans le sud du pays, le soleil tape plus fort, mais les températures (en général) restent douces en Martinique. Les forêts humides font place à celles plus sèches et plus clairsemées abritant diverses espèces, y compris d’étonnants iguanes. Profitez chaque jour d’une nouvelle plage au sable blanc toute singulière et paradisiaque. Plongez dans les eaux chaudes (25 degrés en moyenne, toute l’année) et cristallines de la mer caraïbe. Les sites sont nombreux et les plages idylliques, laissez-vous guider :

  • – Prévoir son masque et son tuba à l’anse d’Arlet, un village réputé pour sa beauté et ses poissons tropicaux nichés dans les rochers proches du rivage. 
  • – Se garer sur la place de parking juste avant le bourg du Diamant, vous découvrirez un point de vue magnifique, sur l’illustre et lumineux rocher du Diamant. 
  • – Siroter un petit punch à l’ombre d’un cocotier, sur l’immense plage du Diamant.
  • – Partir à la rencontre des tortues à l’anse Dufour entre les Trois Îlets et l’anse d’Arlets.
  • – Jouxtée à l’anse Dufour, l’anse Noire est la seule plage de sable noir, du sud de la Martinique, nichée au creux d’une crique en pleine nature.
  • – Déguster quelques spécialités régionales dans un restaurant animé en bord de plage à Sainte Luce.
  • – Pique-niquer à l’anse figuier une plage aménagée ou les locaux ont l’habitude d’organiser festivités et grillades en famille.

Pointe Sud de l’île

Martinique

Après une sortie sur le port animé du Marin, mon coup de cœur se porte pour Saint-Anne. C’est un charmant petit bourg de pêcheurs situé sur une péninsule à l’extrémité sud de l’île. Adoptez la douceur de vivre des locaux et profitez de l’authenticité de ce village pittoresque le plus paradisiaque de la Martinique. De plus, Saint-Anne est très investie dans la protection de l’environnement et du développement durable. En visitant la bourgade, vous serez émerveillés devant les jolies maisons créoles typiques et pleines de charme. Ne ratez pas le petit marché local chaque matin ou toute la vie du bourg se croise avant de commencer la journée. Laissez-vous tenter par les accras épicés et différents bonheurs gustatifs de la gastronomie martiniquaise. Dégustez les TI punchs fruités (à base de rhum distillé sur l’île) offerts par Isabelle, une figure connue et très sympathique du marché. Vous serez étonnés par les bijoux artisanaux créés avec les graines et autres produits naturels de l’archipel. Optez pour l’achat de votre poisson frais, vendu à la criée directement par les pêcheurs.

Les côtes de sable blanc sont dignes des plus belles cartes postales. L’eau turquoise et transparente de la mer caraïbe rend vos baignades magiques et inoubliables.

  • – S’émerveiller par les incroyables couchers de soleil de la splendide plage des Salines à proximité de Saint-Anne.
  • – Se laisser bercer par le chant des vagues à la pointe Marin sur un transat sous un cocotier au Baobeach, un restaurant paradisiaque en bord de plage.
  • – S’ébahir lors d’une randonnée atypique dans le désert spectaculaire de la Savane des pétrifications, une réelle curiosité géologique à Saint-Anne.
  • – Se baigner à l’anse Moustique, une ravissante berge aux allures un peu sauvage.
  • – Après un cheminement dans la végétation, l’anse Michel est une plage charmante bordée de palmiers à Saint-Anne. 

 Côte Atlantique Sud

Martinique

Ne négligez pas la côte sud-atlantique de la Martinique et ses plages plus sauvages. Elle est réputée notamment pour les îlets du François, des petits paradis tropicaux que vous pouvez rejoindre en embarcation. Entre l’îlet Thierry et l’îlet Oscar, la Baignoire de Joséphine est le plus connu d’entre eux, de nombreuses légendes existent à son sujet. Abordable en bateau, c’est une large bande de sable clair immaculé, l’eau est limpide et ses fonds marins exceptionnels. Pensez à prendre vos masques et tubas, il est facile d’observer la faune aquatique, car la mer est peu profonde. Un peu plus haut, découvrez la baie du Robert en catamaran au départ du bourg, elle est très prisée par les touristes. Sa barrière de corail regorge de poissons multicolores et ses fonds blancs sont spectaculaires.

  • – Partir en excursion de la commune Le Robert, une des villes les plus peuplées de Martinique, pour profiter des merveilles de l’île.
  • – Se promener à Vauclin, un petit bourg tranquille, tourné principalement vers l’exploitation et la pêche.
  • – Explorer Le François, l’une des localités les plus habitées du pays. 
  • – S’étonner par le centre d’art contemporain de l’Habitation Clément au François, une distillerie réputée au cœur d’un domaine agricole et botanique.

Découvrir la Martinique en 3 semaines : astuces et conseils

Où dormir sur l’île aux fleurs ? 

Visiter la Martinique

Dès votre arrivée à l’aéroport, récupérez une carte routière de l’archipel, elles sont disponibles dans le hall à l’Office du Tourisme. Il est possible de prendre sa voiture de location directement à l’aérogare (indispensable pour rayonner tout autour de la Martinique). Synchronisez votre montre, si vous venez de Paris, le décalage horaire passe à 5 heures en hiver et 6 heures en été. Selon les périodes, la Martinique est très touristique, il est plus sage d’anticiper vos réservations d’hébergement. L’archipel se parcourt en moins de 2 h du nord au sud c’est pourquoi il est envisageable de ne loger qu’à un seul endroit. Cependant, je vous recommande de louer quelques nuits pour visiter la Martinique par secteur en mode road trip. Ainsi, vous éviterez les trajets en voiture.

Selon vos envies et votre budget, l’île fournit divers types d’hébergements : résidence, villa, bungalow ou chez l’habitant pour un séjour 100 % local. Dans le nord, l’offre hôtelière est assez développée au Carbet ou à St Pierre. Au centre, optez pour une réservation en gites.fr ou en chambre d’hôtes au Lamentin ou dans la commune du Robert. Dans le sud, Saint-Anne présente de jolies demeures et même l’unique camping du pays ! Si vous souhaitez séjourner dans des locations moins excentrées, les Trois-Îlets couvre toute la côte sud et propose de nombreuses locations. N’hésitez pas à comparer sur Airbnb ou Booking. Cette dernière plateforme donne le bénéfice de ne pas payer de frais d’annulation, en cas de changement de plan dans votre itinéraire. 

Quelle période pour partir ?

On vous conseillera le plus souvent de venir pendant la saison sèche (décembre à avril) pour visiter la Martinique. Pourtant, en ce qui me concerne, je préfère plutôt hors saison (mai à novembre). En effet, il y a de nombreux avantages à cela, pour commencer les prix sont plus abordables : vols, hébergements ou location de voiture. De plus, il y a moins de touristes, vous pourrez facilement vous mêler à la population et vous imprégner de la vie locale. Ainsi, vous avez le privilège au gré de vos rencontres de prendre connaissance des lieux secrets à découvrir. De même, vous vous garez sans encombre lors de visites incontournables, ce qui n’est pas négligeable selon les sites ! Les pluies tropicales sont abondantes (surtout la nuit), mais passagères, et laissent place aussitôt au soleil. Les températures sont chaudes et les plages moins fréquentées. Si vous randonnez beaucoup ou si vous souhaitez participer au carnaval, il est préférable de partir en période sèche. En effet, le carnaval en février est un événement culturel réputé aux Antilles qui attire un nombre de touristes élevé.

Visiter l’île aux fleurs, c’est aussi connaître son histoire chargée et poignante. Pensez à faire des haltes durant votre traversée pour voir les mémoriaux dispersés dans tout le pays. Découvrir la Martinique en 3 semaines donne le moyen de l’explorer du nord au sud. Tous vos sens seront en éveil lors de votre périple, l’archipel regorge de panoramas extraordinaires. La population également imprègne tout autant vos plus beaux souvenirs de voyage. Et si vous aimez les îles françaises, pourquoi pas la Réunion ?

Florence Delbarre