Voyages

Que Faire Autour De Montréal : Notre Sélection

Que faire montrealQue faire montreal

Les environs de Montréal : les meilleurs endroits à visiter

Tu viens de débarquer à l’aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau, dans la province du Québec ? Tu te demandes que faire autour de Montréal ? Fais-toi z’en pas ! Enfile tes baskets et prépare ton sac à dos. Nous t’avons organisé un programme de choix pour prendre une marche dans la belle province !

Que visiter autour de Montréal : les villes

Avec une superficie de 1 540 680 km2, soit trois fois la France, le Québec abrite un vaste territoire. Sa population se répartit majoritairement le long du fleuve Saint-Laurent. Les zones les plus peuplées se localisent entre Montréal et Québec. Si tu découvres cette province, il est préférable de rayonner autour de Montréal. Tu éviteras ainsi de longs trajets en voiture.

Explorer la plus grande ville du Québec

que faire autour de Montreal

On ne peut pas voyager autour de la plus grande ville du Québec en population, sans faire un tour à Montréal.

Tu aimeras le côté très cosmopolite de la ville. Tu communiqueras en français ou en anglais dans certains secteurs de la cité. Capitale canadienne des festivals (plus de 40 évènements), tu auras l’embarras du choix pour chiller (passer du bon temps).

Trois jours suffisent pour visiter Montréal. Il ne te faudra surtout pas manquer :

  • – Le Vieux-Montréal (Ville-Marie), centre historique de la ville. N’oublie pas de rentrer dans la basilique Notre-Dame où Céline Dion s’est mariée. Tu magasineras dans la rue Saint-Paul (l’artère commerciale), la place Jacques Cartier composée de boutiques et de restaurant, la place d’Armes.
  • – Le Vieux-Port où tu monteras la tour de l’Horloge.
  • – Le centre-ville (Downtow) avec les musées des beaux-arts, d’histoire canadienne McCord et Redpath (histoire naturelle). Ils sont gratuits.
  • – Le quartier Hochelaga-Maisonneuve (HoMa) avec le Biodôme, le Planétarium, l’Insectarium et le château Dufresne.
  • – Le village avec ses rues animées, pour des fêtes endiablées.
  • – Le plus grand réseau souterrain du monde avec ses 200 entrées. Ouvert en 1962, le Réso fait 33 km sous terre. Profites-en pour te régaler de toutes les spécialités du monde entier.

Focus

Sais-tu que la cité de Montréal est une île entourée de 325 îlots ? Étonnant, non ? Ville-Marie, son nom d’origine, a été fondée en 1642 par Paul de Maisonneuve et Jeanne Monce. C’est Claude de Pontbriant, seigneur de Montréal en Périgord qui aurait donné son nom actuel à la ville. À moins que cela soit une variante de Mont Royal, le mont le plus haut de la cité.

Approfondir l’histoire de la conquête du territoire par les Français

La ville de Chambly se localise dans la banlieue de Montréal, à une trentaine de kilomètres. La cité se dresse au pied de la rivière Richelieu qui relie Montréal à New York. Tu y découvriras la vie des soldats et des habitants au XVIIIe siècle. Tu suivras les batailles entre les Anglais et les Français pour la conquête du territoire. 

Pour la petite histoire, le fort Saint-Louis fut construit en bois en 1665 par les soldats français du régiment de Carignan-Salières. Il sera fortifié entre 1709-11 en s’inspirant des fortifications de Vauban.

Après de multiples batailles, il sera conquis par les Anglais en 1760. Ces derniers seront aidés par les Iroquois. Les Hurons quant à eux se battent aux côtés des Français. Abandonné, le fort sera restauré par des particuliers. Il deviendra le parc historique national du Fort Chambly en 1921.

À Chambly, tu pourras :  

  • – visiter la citadelle ;
  • – profiter des espaces verts qui entourent le fort ;
  • – pique-niquer au bord de la rivière ;
  • – faire une promenade le long du canal de Chambly ;
  • – observer les neuf écluses et le pont, actionné manuellement.

Dans la ville, tu découvriras de nombreuses maisons patrimoniales. Certaines datent du XVIIe siècle.

Savourer le charme de la capitale de la Belle Province

que faire Montréal Quebec

Deuxième ville de la Belle Province après Montréal, Québec se localise à 2 h 30 de route (249 km). Pas besoin de voiture, le car peut-y t’emmener. En plus, tu auras le wi-fi et tu pourras profiter du paysage.

Québec a été fondée en 1608 par Samuel de Champlain. Elle est inscrite au patrimoine de l’Unesco depuis 1985. Ànoter, c’est la seule ville fortifiée au nord du Mexique.

La visite de Québec s’effectue facilement à pied. Tu pourras donc arpenter ses rues en découvrant ce qui fait le charme de cette ville. À savoir :

  • Le château Frontenac. C’est l’emblème du Vieux-Québec depuis plus de 125 ans. Il ne faudra pas le rater.
  • – Le quartier du Petit-Champlain avec ses belles rues piétonnes ;
  • – Les fortifications. Intactes, elles ceinturent le Vieux-Québec. On peut y marcher ;
  • – Le Vieux-Port avec ses nombreux antiquaires dans la rue Saint-Paul. Tu y trouveras des galeries d’art, des cafés, des restaurants ;
  • – La Place Royale. En 1608, Samuel de Champlain y a construit le premier établissement français permanent d’Amérique du Nord. Tu contempleras et visiteras l’église Notre-Dame-des-Victoires. C’est une des plus vieilles églises d’Amérique du Nord ;
  • – La Citadelle sur le cap Diamant. Elle est située sur le point naturel le plus haut de Québec. Tu observeras la relève de la Garde. Tu pourras entendre chaque midi le tir du canon. La forteresse se visite.

Tu es sportif ? Tu longeras le trottoir en bois attenant au château. T’y attends 310 marches (Promenade des Gouverneurs). Panorama assuré !

Et pour le fun, n’oublie pas de louer une luge sur la terrasse Dufferin, près du château. Glissade sur le toboggan avec vue imprenable sur la Vielle-Ville et le Saint-Laurent.

Flâner dans l’ancienne capitale internationale du papier

Trois-Rivieres

Petite ville au bord du fleuve Saint-Laurent, Trois-Rivières se localise entre Montréal et Québec. Tu pourras donc y faire halte dans ton périple.

Ici, tout se fait à pied. Idéal pour flâner dans les rues, magasiner ou jaser avec les gens.

Ancienne capitale mondiale du papier (aujourd’hui, ses usines sont fermées), tu feras connaissance avec l’archéologie industrielle. À savoir :

  • – Le musée Boréalis. Il se situe dans une ancienne usine de filtration construite en 1920. Elle servait à pomper, filtrer et entreposer l’eau qui alimentait la papeterie. Tu y apprendras à fabriquer du papier. Activité sympa pour les enfants.
  • – Ses galeries de réservoir d’eau (rallye).
  • – Le musée des Ursulines et son monastère. Il est occupé encore aujourd’hui par les sœurs.
  • – Le musée POP. Institution dédiée à la culture populaire du Québec.
  • La Vieille prison qui jouxte le musée POP. Conservée en l’état depuis sa fermeture en 1986. Idéal pour te mettre dans la peau d’un prisonnier. Certaines visites guidées sont d’ailleurs effectuées par d’anciens détenus.

Focus

Endroit à voir autour de Montréal : les cabanes à sucre !

Elles apparaissent au début du XIXe siècle et demeurent un incontournable pour se sucrer le bec.

Lorsque l’eau d’érable commence à couler dans les seaux accrochés aux érables, c’est l’annonce du printemps pour les Québécois. C’est le temps des sucres.

Tu en trouveras sur ton parcours, lors de tes visites à Montréal et aux alentours. Nous te recommandons le festival Cabane Panache en mars, sur la Promenade Wellington (Montréal). La rue devient piétonne pour déguster le sirop d’érable. C’est gratuit !

Visiter Ottawa, la capitale du Canada

Que faire Montreal Ottawa

Bien qu’Ottawa ne se localise pas au Québec, mais en Ontario, il serait dommage de ne pas y passer.  La ville se trouve à 200 km de Montréal (2 heures de route). Une broutille pour le Canada !

En deux journées, tu pourras explorer :

  • – La colline du Parlement avec le bâtiment qui abrite le gouvernement fédéral. Il se visite.
  • – Le canal Rideau construit entre le fleuve Saint-Laurent et la rivière des Outaouais. Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, il a été creusé à la main ! En hiver, celui-ci devient une patinoire.
  • – Sparks Street Mall. Rue piétonne située juste au sud de la colline du Parlement.
  • – Le marché Byward (en français le marché By). Fondé en 1846, c’est le marché public le plus ancien et le plus grand du Canada. Il se trouve sur la colline du Parlement. Endroit idéal pour magasiner. Ce marché est couvert en hiver.

Capitale des musées au Canada, on ne peut pas explorer Ottawa sans en visiter au moins un. Nous te suggérons le Musée canadien de l’histoire avec Mille ans d’histoire canadienne (eh oui !). Des Vikings en passant par les peuples autochtones (275 groupes ethniques). À noter, il y a également un musée pour les enfants.

Mais il y a aussi : les Musées des beaux-arts du Canada ; de l’aviation et de l’espace du Canada ; le Musée canadien de la nature ; de la guerre ; le Musée de la banque du Canada.

Bref, tu en sortiras épuisé⸱e, mais heureux⸱se !

Que faire autour de Montréal : les parcs et forêts

Tu es un ou une amoureux⸱se de nature ? Explorer les parcs et forêts du Québec te ravira ! Ses espaces verts couvrent la moitié du territoire… Tu auras donc l’embarras du choix ! Tu pourras, suivant les saisons : randonner, skier, faire du traineau, observer la nature, te baigner ou naviguer en canoé… Sais-tu que le Canada est le pays qui a le plus de lacs en superficie dans le monde ?

Les parcs de Montréal

Colline située au milieu de la ville, « La Montagne » comme l’appellent les Montréalais, ne passe pas inaperçue. Le Mont Royal doit son nom à Jacques Cartier qui le baptisa ainsi en 1535. Joyau de verdure, il est coiffé de multiples belvédères. De nombreux sentiers le parcourent. Tu admireras le panorama à 360° de la ville. Si tu es sportif⸱ve., tu pourras même gravir les 250 marches qui y mènent (compter une heure de grimpette).

Le Mont Royal abrite également des monuments historiques que tu pourras visiter :

  • – le cimetière Mont-Royal. Le premier cimetière rural d’Amérique du Nord ;
  • – le cimetière Notre-Dame-des-Neiges. Le plus grand cimetière catholique du Canada ;
  • – l’Oratoire Saint-Joseph. Ce sanctuaire constitue un des lieux de pèlerinage le plus fréquentés au monde.

Si tu veux observer et nourrir des écureuils, le parc La Fontaine te ravira. Niché en plein cœur de Montréal, tu profiteras de son lac artificiel pour te prélasser au soleil à l’ombre des arbres. Tu y patineras l’hiver. L’été de nombreuses animations y sont proposées.

Parc national de la Mauricie

Le parc national de la Mauricie se situe à mi-chemin entre Montréal et Québec. Compter deux heures de route. On y dénombre 150 lacs.  Idéal pour se baigner et se prélasser au soleil. Il peut faire très chaud au Québec ! Sa superficie est de 536 km2, autant dire que tu effectueras de longues promenades. On peut même y camper et y rester plus d’une semaine pour profiter du foisonnement de la nature. Des jumelles s’avéreront indispensables pour étudier les nombreux animaux qui y vivent. Attention aux ours si tu bivouaques ! L’hiver, des excursions en raquette sont proposées.

Nous te conseillons des activités comme :

  • – le canot-camping ;
  • – le vélo ;
  • – la randonnée ;
  • – l’accrobranche.

Si tu n’es pas très sportif⸱ve ou que tu as des enfants, tu pourras profiter du parc en voiture. Cet immense espace vert n’est pas seulement réservé aux adeptes de sport.

Les passionnés de culture y trouveront également leur compte : peintures préhistoriques dans des grottes ; vestiges amérindiens ; sites archéologiques (plus d’une quarantaine).

Parc national du Mont-Tremblant

Parc national du Mont-Tremblant

Situé dans les Laurentides, le parc s’étend sur 1510 km2. Il se compose de six grandes rivières, 400 lacs et ruisseaux. Autant dire que c’est le paradis des canoteurs. Le pic Johannsen et le plus haut sommet du parc (931 m). Idéal pour randonner en dénivelé ou faire de l’escalade.

Avec une telle superficie, le parc a plusieurs entrées. La plus accessible lorsque l’on vient de Montréal est le secteur de La Diable (à 1 h 30 de Montréal).

Le parc propose plusieurs activités :

  • – De l’escalade sur la via ferrata du Diable. Ne prends pas garde à son nom ! Le parcours est constitué de poutres, de passerelles et de ponts suspendus.
  • – Des baignades et des jeux aquatiques dans les nombreuses plages surveillées. Pratique si on a de jeunes enfants.
  • – Du vélo sur les multiples sentiers du parc.
  • – Eh bien sûr des randonnées pour observer le loup, emblème du parc. Tu pourras voir également des orignaux, des ours noirs, des cerfs, des castors, des hérons. N’oublie pas tes jumelles !

Parc d’Oka

Avec une superficie de 23,7 km2, le parc se distingue des précédents par sa petitesse. Tout est relatif ! Il se situe aussi dans les Laurentides. Il est donc facilement accessible de Montréal. Compte une heure de voiture pour y aller. Tu peux également prendre le train pour t’y rendre ou le bus.

Nous te conseillons de ne pas le visiter le week-end, tu risques de rencontrer beaucoup de monde.

Ce que tu pourras faire dans le parc :

  • – Observer la plus importante héronnière du Québec ;
  • – Marcher sous les pins blancs à chêne rouge des pinèdes ;
  • – Faire la saucette (trempette) sur la longue plage en bordure du lac des Deux Montagnes ;
  • – Visiter le calvaire d’Oka avec ses quatre oratoires et ses trois chapelles. Ce chemin de croix a été érigé entre 1740 et 1742. Il a été désigné comme site patrimonial en 1982.
  • – Randonner ou faire du vélo sur ses sentiers.

Focus 

Sais-tu que le drapeau du Québec a été imaginé en 1948. Ces symboles : la fleur de lys et la couleur bleue rappellent les origines françaises de la fondation du pays. La croix, la foi des fondateurs

Le parc du Gatineau

que faire Montréal gatineau

Le parc Gatineau est situé à Ottawa, à quelques minutes de la colline du Parlement. Il est surnommé le poumon vert de l’Outaouais. Il s’étend sur plus de 361 km2. C’est le deuxième parc le plus visité au Canada.

Attends-toi à des embouteillages pour t’y rendre ; à la fermeture du secteur sud du parc le week-end ; aux stationnements complets ; aux sentiers bondés. Les endroits les plus fréquentés : lac Meech et secteur d’Old Chelsea. Mieux vaut donc visiter le parc en semaine et explorer les zones en périphérie.

Les activités conseillées dans le parc :

  • – randonner ou faire du vélo sur ses 183 km de sentiers ;
  • – se baigner dans ses lacs et ses chutes d’eau ;
  • – admirer la vue à partir des belvédères, comme celui de Champlain ;
  • – flâner dans les jardins à l’anglaise et à la française du domaine Mackenzie-King. Ancien domaine de l’ex Premier ministre William Lyon Mackensie King. C’est le coin des jeunes mariés.

Focus

Je me souviens…

Cette devise « je me souviens » se retrouve depuis 1978 sur les plaques de voiture. Elle rappelle le devoir de mémoire sur l’histoire du Québec. C’est l’architecte Eugène Taché, responsable de la construction du palais du Parlement, à la fin du XIXe siècle qui décida de graver cette phrase. Elle s’inscrit sur le fronton de l’Assemblée nationale du Québec.

Tu ne te demanderas plus « que faire autour de Montréal ?» lorsque tu auras terminé ta lecture. Du moins, nous l’espérons. Ces « quelques » lignes sont juste une mise en bouche tant qu’il y a d’endroits à visiter à proximité de Montréal : chutes de Montmorency, village Huron de Wendake… Et encore n’avons-nous pas cité les lieux où tu peux manger une bonne poutine, un excellent pâté chinois et boire ton p’tit verre de Caribou.

Tu as aimé la nature foisonnante du Québec ? Cette destination entre mer et montagne devrait t’intéresser !

Nathalie Baills-Barré