Pour les touristes du monde entier, Amsterdam s’est rendue célèbre pour ses fameux canaux et ses façades pittoresques. Mais pas seulement, la capitale des Pays-Bas mêle aussi un passé historique très riche et une modernité exceptionnelle. Cette double dimension se retrouve dans les différents quartiers d’Amsterdam qui possèdent tous une ambiance particulière. Alors, enfourche ton vélo et pars à leur découverte !

1. Le « centruum » ou le cœur des quartiers d’Amsterdam

quartiers amsterdam centre

C’est un des endroits incontournables de la ville. Les touristes débutent forcément leur itinéraire dans ce quartier situé au centre d’Amsterdam. Il entoure la gare principale appelée « Centraal Station », un édifice en pierre de taille et brique rouge dont la conception vaut le détour. Ainsi, c’est le passage obligé pour tous les touristes, alors même s’il est considéré comme l’un des lieux les plus fréquentés, il faut s’y attarder. On s’y rend pour observer l’architecture gothique des bâtiments, flâner dans les ruelles commerçantes, et découvrir le fameux quartier rouge. Attention toutefois, veille à ne pas y aller le soir avec de jeunes enfants !

2. Canal Belt, le quartier des canaux

Amsterdam canal belt

C’est un quartier impossible à manquer. En effet, la ceinture des canaux est classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO, les principaux sont : le Singel, le Herengracht, le Keizersgracht et le Prinsengracht. Ils constituent un parcours de 75 kilomètres traversé par plus de 1 000 ponts. Une légende raconte que les coffres-forts de la Banque Nationale sont immergés dans les profondeurs des canaux. Si tu souhaites voir Amsterdam d’un autre œil, dès lors une croisière s’impose. Ces balades sur l’eau apportent une dimension romantique, surtout à la tombée de la nuit lorsque les lumières éclairent les berges et les ponts qui enjambent les canaux.

3. Le Jordaan, et ses ruelles typiques des quartiers d’Amsterdam

Amsterdam jordaan

Cap sur le nord-ouest de l’agglomération en direction du quartier Jordaan. À l’origine, il a été construit en 1609, pour loger les ouvriers. Il possédait alors une dimension populaire. Depuis la Seconde Guerre mondiale, durant laquelle les habitations ont failli être rasées, la ville a lancé des campagnes de réhabilitation. Ce caractère a évolué vers une tendance bohème et artistique. Le quartier abrite des monuments incontournables de la capitale néerlandaise : le musée Anne Frank, l’église protestante Westerkerk où tu pourras monter afin de découvrir un point de vue unique sur la ville, et l’église Noorderkerk. Le Jordann, c’est aussi des boutiques vintage, et les cafés bruns. Ces « bruine kroeg » sont connus pour leurs bières délicieuses et l’ambiance chaleureuse qui se dégage des intérieurs décorés dans un esprit brocante. Pour t’imprégner de cette atmosphère particulière, je te conseille le café Hegeraad.

4. Le vieux sud, quartier des musées

quartiers Amsterdam vieux sud

Les trésors d’Amsterdam au Rijksmuseum

Après avoir profité de cette atmosphère touristique, il est temps maintenant de se tourner vers la culture en visitant le quartier des musées. Si ton programme ne te laisse pas l’opportunité d’explorer plusieurs galeries, je te conseille d’aller au Rijksmuseum. Au bout d’une grande esplanade, un édifice en briques rouges se dresse, il s’agit du Rijksmuseum. La richesse de ses collections, organisées par siècle, n’est plus à démontrer. De nombreuses œuvres capitales sont à retrouver dans les salles d’expositions, telles que La Laitière de Vermeer, l’Autoportrait de Van Gogh, la Joyeuse Famille de Jan Steen et la Ronde de nuit de Rembrandt. C’est un lieu très fréquenté, de l’attente est à prévoir avant de pouvoir jeter un œil à ces magnifiques toiles.

Un quartier de peintres renommés

L’un des autres musées à voir est celui consacré à Van Gogh. Les réalisations les plus célèbres du maître de l’impressionnisme y sont présentées, ainsi que les tableaux de divers peintres que Van Gogh admirait. Pour terminer cette promenade culturelle, le musée Rembrandt, situé dans la maison où l’artiste a vécu, te plongera dans son intimité.

Avant de continuer ton périple néerlandais, n’hésite pas à faire une pause dans le parc Vondel. Cette petite escapade dans la nature permet de se détendre et de profiter d’un moment de tranquillité.

5. Le nord, Amsterdam version underground

Amsterdam nord

Le quartier en vogue de la ville

Ce secteur, auparavant occupé par les chantiers navals de la NDSM, est en pleine transformation. Ici, une nouvelle vision d’Amsterdam s’offre aux visiteurs. Des restaurants branchés, des ateliers d’artistes et des bars se sont installés dans les anciens hangars. Un climat particulier se dégage des lieux, des trams abandonnés, un vieux sous-marin qui gît dans le port, et du street art sur chaque bâtiment. Pour parvenir à cet endroit atypique, il existe des liaisons gratuites en ferries accessibles aux piétons et aux cyclistes.

La monumentale A’DAM Toren

Une fois sur place, je te conseille de te rendre au sommet de l’A’DAM Toren qui offre une vue panoramique sur le port. Puis il ne faut pas hésiter à s’élancer sur la balançoire au-dessus du vide. Frissons garantis ! Ce coin de la ville est devenu un passage obligé pour les touristes curieux. Cet espace en constante évolution est un mélange de friches industrielles réhabilitées, d’ateliers d’artistes, de bars sympas, de micro-brasseries, d’édifices futuristes et de village champêtre. 

Tu connais maintenant les spécificités de chacun des quartiers d’Amsterdam. Entre le centre-ville historique, les croisières sur les canaux, le côté arty, les musées et la partie nord en continuelle mutation, il y a toujours des choses à faire. Ceci n’est qu’un aperçu, en parcourant Amsterdam, en vélo ou à pied, d’autres lieux se dévoileront à toi. Tu veux poursuivre ton voyage vers le Grand Nord, pars à l’assaut de la Norvège !

Julie Deterpigny