En quête d’inspiration pour préparer votre prochaine escale ? Dans cet article, je vous propose un itinéraire de 4 jours en Andalousie. Suivez mes conseils pour découvrir l’une des plus belles régions d’Espagne ! S’évader au son du flamenco, se régaler de tapas, s’ébahir devant l’architecture andalouse… De Séville à Cordoue, en passant par les typiques villages blancs, embarquez avec moi pour un road-trip testé et validé !

Jour 1 et 2 : explorer Séville

Surnommée « perle de l’Andalousie », la capitale régionale porte bien son nom. Réputée pour son alcazar, sa cathédrale Notre-Dame-du-Siège (Santa Maria de la Sede en espagnol), ou sa vie nocturne vibrante, Séville vous surprendra. La ville dégage une atmosphère unique et chaleureuse dans laquelle il fait bon vivre. Préparez-vous à ne plus vouloir en partir !

Depuis l’aéroport, le moyen le plus économique pour rejoindre le centre-ville est la navette EA. Le trajet dure environ 35 minutes et le ticket coûte 4 euros. À la sortie de l’aéroport, la navette et son guichet se trouvent à droite sur le trottoir. Je n’ai pas loué de voiture à mon arrivée, mon logement étant situé en plein cœur du quartier animé Alfalfa.

Je vous invite à consulter l’appartement dans lequel j’ai passé 4 nuits et qui propose un excellent rapport qualité/prix. 

Les quartiers Triana, San Bernardo et Casco Antiguo

4 jours en Andalousie Seville

Ce circuit de 4 jours en Andalousie débute par l’exploration de Séville et de son quartier Triana, auquel on accède par le pont Isabel II. Situé de l’autre côté du fleuve Guadalquivir, vous trouverez à Triana l’un des plus beaux points de vue de Séville. Quartier gitan populaire désigné comme le lieu de naissance du flamenco, Triana est également connu pour son mercado et son église Santa Ana. Ici, pas de monuments fastueux, mais des ruelles pittoresques dans lesquelles il est agréable de déambuler.

La promenade continue le long des quais du Guadalquivir depuis lesquels s’élève la Torre del Oro, elle aussi très photogénique ! Entrez ensuite dans le parc María Luisa pour vous diriger vers la splendide plaza de España. Un endroit à ne surtout pas manquer lors de votre séjour à Séville ! Vous pourrez notamment y admirer son palais, son canal et des fresques en azujelos, carreaux de mosaïque typiquement andalous. Visiter Séville avec des enfants peut être votre cas, alors sachez qu’il est possible de louer une Rosalie au sein du parc. Le tarif est de 14 euros les 30 minutes. Une façon amusante de profiter de ce véritable havre de paix ! 

Terminez l’après-midi en visitant la majestueuse cathédrale de Séville. Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, elle compte parmi ses merveilles le tombeau de Christophe Colomb. En haut de la Giralda (l’ancien minaret), vous bénéficierez d’une vue sur toute la ville. Je vous préconise de passer uniquement par les sites officiels pour l’achat de vos billets.

À noter : la visite de la cathédrale est gratuite tous les jours de 14 h à 15 h. Pour ce type de billet, la vente se fait exclusivement en ligne sur le site officiel

À la recherche de bonnes adresses pour un dîner à Séville ? Mes recommandations se trouvent plus bas dans cet article !

San Lorenzo et Macarena

Andalousie Seville

Vous souhaitez prendre un petit-déjeuner à l’extérieur pour bien démarrer cette deuxième journée ? À Séville, la plupart des cafés proposent des desayunos à moins de 10 euros, un vrai plaisir ! Commencez la balade en direction du quartier San Lorenzo et de l’église du même nom, que les Sévillans affectionnent particulièrement. Je vous invite à privilégier les déplacements à pied autant que faire se peut, il y a des choses à voir à tous les coins de rue ! Savez-vous que Séville est la seconde ville d’Europe avec le plus grand nombre d’églises (pas moins de 120 monuments) ? Marcher est un excellent moyen de prendre conscience de la richesse de son patrimoine !

Passez ensuite par la place d’Hercule (Alameda de Hércules). Cet endroit de la ville est connu pour son ambiance alternative et sa vie nocturne. Bars, restaurants, concerts, discothèques, il y en a pour tous les goûts. Poursuivez la promenade jusqu’au quartier de la Macarena, réputé pour son église, son mercado de Feria et ses boutiques vintage.

Isla de la Cartuja

Vous êtes maintenant au nord du centre historique. Depuis le pont de la Barqueta, je vous recommande de louer un vélo pour rejoindre l’île de la Cartuja. Il n’y a presque pas de voitures de ce côté-là, le retour vers le centre est très agréable. Sur les bords du Guadalquivir, vous pourrez emprunter le Paseo de Cristobal Colon. Faire du vélo à Séville est un vrai bonheur, car la ville regorge de pistes cyclables. Il vous suffit de télécharger l’application Sevici pour visualiser la carte des stations et choisir un abonnement (valable 24 heures ou 7 jours).

S’imprégner du folklore andalou lors d’un spectacle magistral

Seville folklore

En fin d’après-midi, direction l’alcazar et ses célèbres jardins. Le lieu est somptueux. À l’instar de la cathédrale et de la place d’Espagne, c’est un incontournable. L’entrée est gratuite tous les lundis de 16 h à 17 h d’octobre à mars et de 18 h à 19 h d’avril à septembre. 

Finissez en beauté cette journée avec une immersion dans le monde du flamenco. Passer 4 jours en Andalousie sans assister à une représentation de l’art le plus célèbre d’Espagne serait dommage. Pour vivre un spectacle envoûtant, je vous conseille chaudement le Teatro Flamenco. Le ticket coûte 25 euros et le show dure une heure. Sur scène, la troupe de 7 artistes (3 musiciens-chanteurs et 4 danseuses) vous offrira une parenthèse hors du temps.

Où manger à Séville : mes recommandations

La capitale andalouse compte d’innombrables établissements. Voici une sélection d’adresses testées par mes soins, n’hésitez pas à vous y rendre : 

  • – Billy Brunch, pour un excellent petit-déjeuner ;
  • – Ringo Banana Brunch, pour une pause healthy et gourmande ;
  • – Pelayo bar, pour manger des tapas à toute heure ;
  • – Realcázar, pour déguster une savoureuse paëlla ;
  • – La Bernarda, pour une cuisine andalouse moderne dans un cadre intimiste ;
  • – El Traga, pour une cuisine traditionnelle dans un restaurant chic.

 Vous voulez garder les incontournables dans votre poche ? 

Henri Trip a tout prévu !

Téléchargez l’application, entrez le code promo EVA15 et gagnez 15% sur l’achat de votre guide sur Séville.

Partenariat rémunéré

Jour 3 : découvrir les villages blancs avec Ronda et Zahara de la Sierra

Sur vos 4 jours en Andalousie, une étape doit absolument être consacrée à la découverte des pueblos blancos. Afin de profiter pleinement des belles choses qui vous attendent, je vous suggère de louer un véhicule pour cette étape. Vous pouvez passer par la plateforme Doyouspain qui propose des tarifs très intéressants. Personnellement, je n’ai pas du tout regretté ce choix ! La route de Séville à Ronda, sublime alchimie de plaines désertiques et de volumes montagneux, m’a laissé sans voix. 

Deux lieux à voir absolument sont au programme de la journée : Ronda et Zahara de la Sierra. Le premier fait partie de la province de Malaga, tandis que l’autre appartient à la province de Cadix. Une trentaine de minutes sépare ces deux villages, il est donc aisé de les explorer en une journée.

Ronda la romantique

4 jours en Andalousie Ronda

La ville de Ronda se situe à 113 km de Séville. Réputée pour son incroyable centre historique et son romantisme, Ronda est aussi un lieu emblématique de la tauromachie. C’est une cité à nulle autre pareille qui constitue une étape à ne pas rater lors d’un voyage en Andalousie. La vue depuis le Pont-Neuf est impressionnante, les jardins de la Cuenca vous offriront également un magnifique panorama. Si vous souhaitez vous rendre à Ronda sans voiture, des excursions sont possibles au départ de Séville. 

Où se garer à Ronda ? Vous pourrez stationner gratuitement aux abords de la ville. Lors de ma venue, j’ai pu constater que des places étaient disponibles sur le côté de la route. Comptez ensuite une vingtaine de minutes pour rejoindre le centre de Ronda à pied. Il existe également des parkings payants.

La discrète Zahara de la Sierra 

Zahara de la Sierra

Poursuivez votre escapade au cœur des terres andalouses vers Zahara de la Sierra, située dans le parc naturel de la Sierra de Grazalema. En arrivant de Ronda, le village blanc apparaît au sommet d’une colline. Il surplombe la plaine et le lac El Gastor à 605 mètres d’altitude. La route qui mène à Zahara de la Sierra est somptueuse. Les points de vue offrent un fabuleux spectacle et la sensation magique d’être seul au monde. Le stationnement est gratuit au pied du village.

Après l’effervescence de Ronda, le calme de Zahara de la Sierra est enchanteur. En plus d’être peu touristique, le village est très joli. Les ruelles sont pavées et les murs blancs couverts de fleurs. Il y a plusieurs bars et restaurants dans lesquels il est agréable de s’arrêter. Zahara de la Sierra est également réputée pour la célébration du Corpus Christi déclarée comme « Fête d’Intérêt Touristique National d’Andalousie ». Ce village est véritablement un lieu qui vaut le détour, vous ne serez pas déçu ! 

Cordoue, dernière étape de ces 4 jours en Andalousie

Cordoba

La singularité de la ville de Cordoue provient de ce mélange de cultures, de ces influences romaine, maure et espagnole ayant façonné son histoire. Inscrite au patrimoine de l’humanité, Cordoue a de nombreux attraits, mais sa renommée à l’échelle mondiale vient de sa grandiose mosquée-cathédrale. L’ancienne capitale du territoire Al-Andalus est donc une halte obligatoire pour clôturer ce séjour.

Depuis Séville, il est très facile de se rendre à Cordoue. Le trajet en train dure un peu moins d’une heure. Vous trouverez vos billets sur le site de la Renfe. En une journée, vous aurez le temps de parcourir les principaux lieux d’intérêts de la ville : 

  • – L’alcazar des rois chrétiens : moins impressionnant que son voisin sévillan, le monument reste intéressant. Les jardins constituent la partie la plus agréable de la visite.
  • – Le pont romain et la tour de la Calahorra, pour profiter du panorama sur le Guadalquivir et apprécier les vestiges de l’Antiquité.
  • – La cathédrale de la Mezquita : un monument à l’architecture époustouflante à voir absolument.
  • – Le quartier juif depuis la porte d’Almodovar. Ne manquez pas de vous arrêter à la synagogue et de passer par la fameuse rue des fleurs !

Où manger à Cordoue ? Une multitude de bars et restaurants sont présents dans la ville. La taverne d’Uclès propose une cuisine traditionnelle à des prix très abordables. Les tajines y sont exceptionnels.

Le voyage de vos rêves en Andalousie

Vous souhaitez passer 4 jours en Andalousie ? Foncez, vous en reviendrez ravi ! 

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour vivre un séjour inoubliable. L’itinéraire Séville – Ronda – Cordoue, vous permettra d’aller à la rencontre de la beauté de la région sans vous ennuyer ! Réalisable avec, ou sans véhicule, ce circuit pourra facilement s’adapter à vos besoins et à votre budget. N’hésitez pas à partager vos retours en commentaires

L’Espagne est un pays qu’on ne se lasse jamais explorer. Connaissez-vous son archipel ? Lisez les articles suivants pour en savoir plus et organiser vos prochaines vacances :

Et pour ne rien rater de nos inspirations voyages, rejoignez la newsletter !

Chloé Duprat