Voyages

7 étapes incontournables pour un road trip en Toscane

MontelpucianoSan Quirico d'Orcia

Située dans le nord de l’Italie, la Toscane est surtout connue pour avoir été le berceau de la Renaissance. La France a, par ailleurs, un lien privilégié avec la région grâce à la reine Catherine de Médicis, qui en était originaire. Aujourd’hui, elle tient sa réputation à ses magnifiques villes médiévales, ses nombreux musées d’art italien et sa gastronomie exceptionnelle. Les collines ondoyantes et les longues allées de cyprès représentent un paysage de carte postale mondialement connu.

Ce road trip en Toscane était depuis longtemps sur ma liste. Cet été, nous avons finalement décidé de le faire en famille. C’est ainsi que j’ai entraîné mon père et ma sœur vers une aventure sur les collines. Sans surprise, la région a été un énorme coup de cœur et j’envisage déjà d’y retourner ! Bien sûr, nous n’avons pas eu le temps de tout visiter, car la Toscane regorge de choses à voir. Il n’est donc pas toujours évident de définir son itinéraire. Dans l’idéal, il faudrait y consacrer plusieurs semaines. Si comme nous, tu n’as que quelques jours sur place, il devient vite compliqué de choisir. Afin de ne rien manquer, je vais te partager les 7 étapes incontournables pour un road trip en Toscane. C’est parti pour 10 jours de route sous le soleil italien !

1. Florence, l’incontournable et bouillonnante ville d’art

Du Duomo aux jardins de Boboli

Duomo de Florence

Florence est une ville qui regorge de musées et de monuments à visiter. Deux jours entiers sont nécessaires pour voir les incontournables. Heureusement, le centre historique concentre les principales attractions. Il est donc possible de tout faire à pied.

Aujourd’hui nous commençons par le Duomo de Florence. L’architecture, typique de la Renaissance toscane, est absolument incroyable ! C’est l’une des visites à ne pas rater. Ensuite, nous enchaînons avec la Galerie des Offices, musée incontournable de la ville. Nous ne manquons pas d’y admirer des œuvres célèbres comme La Naissance de Vénus ou Le Printemps de Botticelli. Attention, ces lieux sont très prisés, pense à réserver ici, tu gagneras un temps précieux ! 

En sortant du musée, nous allons déjeuner chez Mamma Gina, une trattoria traditionnelle toscane. Au menu : pici au ragoût de sanglier, escalope de veau à la truffe et gnocchi d’épinard. Ces produits, purement toscans, sont proposés à la carte de nombreux restaurants. Je te recommande vivement cette adresse au décor désuet, mais à la cuisine savoureuse !

Ensuite, direction le Ponte Vecchio et ses bijouteries, dont on peut admirer les superbes vitrines en passant d’une rive à l’autre. Après avoir longuement flâné au bord du fleuve, nous choisissons de finir la visite avec un peu de verdure. Nous continuons donc vers les jardins de Boboli, réputés pour être les plus beaux de Florence. Les allées, tout en pentes, offrent un joli panorama de la ville à certains endroits. C’est le lieu idéal pour se détendre en fin de journée.

Du mercato central au Piazzale Michelangelo

Florence Italie

Nous démarrons notre 2e journée de visite au mercato centrale. À l’extérieur on y découvre les stands de cuirs, où sacs et ceintures débordent des étals. Si tu es fin négociateur, tu peux faire de très belles affaires ! La partie intérieure du marché regorge des meilleurs produits de la région : truffes, cèpes, pâtes, fromages, vins… À l’étage se trouve l’endroit parfait pour s’offrir une dégustation ! Le stand d’arancini côtoie de près celui de pizza, de pâtes fraîches et de sandwichs traditionnels. Pour couronner le tout, un comptoir de truffe propose une déclinaison de mets savoureux. 

Ensuite, nous nous rendons à la jolie place Santa-Croce. Des artistes sont installés tout autour et y exposent leurs œuvres colorées. Nous nous y arrêtons pour déjeuner à la terrasse du restaurant Boccadama. Un vrai régal ! Je te recommande d’y goûter le fameux steak florentin ou leur plat de ravioli à la truffe. 

Après ce bon festin, notre après-midi est consacré au Palazzo Vecchio. Autrefois palais seigneurial, il héberge aujourd’hui l’hôtel de ville. Le bâtiment est superbe et abrite la célèbre salle des Cinquecento. Si tu aimes l’histoire, je te suggère de réserver la visite guidée ! Puis, pour finir la journée en beauté, un détour au Piazzale Michelangelo s’impose. Bien connu des Florentins, il offre un sublime panorama de la ville. Un peu éloigné du centre, tu peux t’y rendre en voiture ou en bus. La vue vaut largement le déplacement !

2. Pise : de la tour iconique à l’Arno

Pise

Nous récupérons la voiture en quittant Florence pour éviter le trafic. Pour rire, nous décidons de jouer la carte de l’immersion culturelle jusqu’au bout. C’est donc à bord d’une Fiat et sur fond de musique de Radio Italia que nous prenons la route. Avec nous, c’est tout ou rien ! C’est dans cette joyeuse ambiance que se poursuit la découverte des 7 étapes incontournables pour un road trip en Toscane. 

À présent, direction Pise ! La ville n’est pas très grande, une journée suffit largement pour tout voir. La tour penchée est bien évidemment l’attraction incontournable de la cité. Si tu souhaites faire la fameuse photo où tu prétends soutenir le monument, je te conseille d’y aller tôt ! Autrement, cela devient vite compliqué. Pour les plus courageux, il est aussi possible de monter au sommet. 

Une fois l’exploration de la place terminée, nous poursuivons à l’extérieur des remparts. On y trouve surtout un grand nombre de restaurants. Très touristiques, ils ne sont pas ce que la gastronomie italienne a de mieux à offrir. Pour bien manger, je te conseille de t’éloigner de la foule. Dès que l’on sort de la zone principale, Pise est plutôt calme et authentique. Nous déambulons tranquillement jusqu’au fleuve en observant les bâtiments parfois décrépis. Enfin, une promenade au bord de l’Arno clôt la visite en toute sérénité.

3. San Gimignano et Volterra : les incontournables de la campagne toscane

Maintenant, direction la campagne toscane ! San Gimignano et Volterra sont parmi les lieux les plus prisés des touristes. Proches l’un de l’autre, nous avons pu les visiter en une journée.

San Gimignano

San gimignano toscane

Perché au sommet d’une colline et entouré de vignobles, le site est surtout connu pour ses hautes tours. Aujourd’hui au nombre de 14, elles étaient plus de 80 durant le Moyen-Âge. Elles appartenaient aux plus riches familles et servaient à démontrer leur puissance. 

San Gimignano est, sans aucun doute, l’un des plus beaux endroits de Toscane. Les constructions de pierres ocre offrent un dédale de ruelles au style médiéval. La place principale, pleine de charme, héberge le meilleur glacier des alentours. La queue devant la boutique est tellement longue que tu ne peux pas la manquer ! L’attente en vaut la peine pourtant, les glaces y sont délicieuses. 

Ensuite, nous enchaînons avec un tour du bourg pour découvrir les spécialités locales. La viande et le pâté de sanglier sont dans toutes les épiceries et à la carte de plusieurs restaurants. Petit conseil : ne repars pas avant d’avoir goûté le vin blanc de San Gimignano !

Volterra

Volterra

À une vingtaine de minutes se trouve Volterra. Plus haut perchés que San Gimignano, certains coins demandent de grimper un petit peu. Nous arpentons les ruelles animées et arrivons par hasard d’un côté du village où l’on surplombe les collines depuis les remparts. En contrebas, nous découvrons les vestiges d’un cirque romain. 

Un peu plus loin, nous débouchons sur la Piazza dei Priori et son imposant palazzo. En continuant légèrement nous apercevons le Duomo. Comme tu l’as probablement compris, le Duomo est la cathédrale et il y en a une dans chaque ville. Les plus petites sont généralement libres d’accès. Profites-en pour jeter un œil !

Après de nombreuses montées et descentes, nous arrivons dans l’une des rues principales de Volterra. Animée, elle concentre presque tous les restaurants. Nous nous arrêtons à une terrasse pour prendre l’apéritif, version locale. Il consiste en un verre de vin, accompagné de crostini, au pâté de foie de volaille et de planches mixtes.

4. Sienne, entre gastronomie et histoire

Sienne

Sienne a été pour moi un énorme coup de cœur ! C’est un lieu plein de charme et chargé d’histoire. Comme les autres, elle a gardé son architecture médiévale. De nombreux vestiges de cette époque sont encore visibles sur les bâtiments. Je te suggère de lever le nez durant la promenade, tu découvriras ainsi beaucoup de détails.

Afin de ne rien manquer des merveilles de la ville, nous suivons les panneaux indiquant tous les incontournables. Parmi les monuments les plus spectaculaires, il y a le Duomo de Sienne. Cette cathédrale rivalise de beauté avec celle de Florence. La réservation est possible, je te la conseille donc vivement ! 

En revenant du Duomo, nous passons devant une petite trattoria, d’où s’échappent de succulents effluves. C’est là que nous choisissons de déjeuner. Un heureux hasard, car l’Antica Trattoria Stalloreggi nous a offert l’un des meilleurs repas du séjour ! Tu peux y aller les yeux fermés pour t’y régaler de spécialités régionales. N’hésite pas à demander conseil pour le vin, le serveur nous a fait une superbe recommandation.

Pour finir, nous nous rendons à la Piazza del Campo, l’immense place de Sienne. C’est également là où a lieu le palio, la course de chevaux historique qui oppose les différents quartiers de la ville durant le mois de juillet. Pour mieux comprendre cette tradition, tu peux regarder ici.

5. Road trip dans le Val d’Orcia : les étapes incontournables de la vallée

En continuant notre virée vers le sud, nous passons par le Val d’Orcia. La vallée est l’une des plus belles de la région. Ses ravissantes cités en valent le détour. Tous proches les uns des autres, il est possible de les parcourir en une journée.

Montepulciano

Montepulciano est avant tout connu pour son vin. C’est également un lieu plein de charme, aux nombreuses ruelles pentues qui regorgent de commerce de bouche. Durant plusieurs siècles, Montepulciano a successivement été sous protection siennoise ou florentine. Une visite au musée Civique permet de mieux comprendre son histoire. 

Après une longue promenade, en passant par la Piazza Grande et la tour de Pulcinella, nous nous rendons à l’Osteria del Conte pour un déjeuner au soleil. Encore une excellente table que je recommande pour le service extrêmement sympathique et le bon rapport qualité-prix. Profites-en également pour déguster un verre de Montepulciano, il est délicieux !

Pienza

Bienvenue à Pienza ! Comme de coutume, il est situé au sommet d’une colline. Les panoramas sur la campagne toscane ne manquent donc pas ! Bien que petit, il est intéressant de se promener en se faufilant dans les étroits passages. On y découvre des pépites, une fois à l’écart de la foule.

Dans l’une des rues principales, nous avons eu la surprise de tomber sur une boutique de Pinocchio. Les marionnettes sont fabriquées à la main et disponibles en différentes tailles. Logique, lorsque l’on sait que l’auteur de l’œuvre originale habitait là. En revanche, le conte n’avait alors rien à voir avec la version Disney que l’on connaît tous ! Un peu plus loin, nous découvrons un fromager spécialisé dans le pecorino de Pienza. Oui, car la ville est également réputée dans la région pour son délicieux fromage ! Quelques emplettes plus tard, nous repartons sur les routes sinueuses du Val d’Orcia.

Montepulciano Pienza

San Quirico d’Orcia 

Nous n’avions pas prévu de visiter San Quirico d’Orcia, mais en voyant qu’il était tout proche, nous avons choisi de faire un détour. Bien nous en a pris ! En fin d’après-midi, l’endroit est beaucoup plus calme, et seuls les locaux déambulent encore dans les rues. Plutôt modeste, cette étape peut paraître moins spectaculaire que les précédentes, mais les apparences sont trompeuses ! San Quirico d’Orcia regorge de petits trésors. Il ne faut pas hésiter à aller jeter un œil dans les recoins. Nous avons ainsi découvert des panoramas éblouissants, des jardins confidentiels et de belles cours cachées !

Certaines rues sont toutes colorées, et les plus vieux habitants sont déjà installés sur le perron de leur maison rose, ocre ou verte pour discuter. Il se dégage une atmosphère bien plus authentique de cet endroit. Après un arrêt au giardino delle rose, nous reprenons la route au son des cloches de l’église Santa Maria Assunta.

Montalcino

Notre dernier arrêt de la journée se situe au cœur des vignes. Eh oui ! Son vin, le fameux Brunello de Montalcino, en fait une étape incontournable de la région. Certaines cuvées sont réputées excellentes ! Pour les connaisseurs, rendez-vous à la forteresse Rocca. À l’intérieur de la cour se trouve un caviste qui offre un large choix de vins italiens. L’achat d’une bouteille donne aussi accès aux remparts. De là-haut, le point de vue sur les vignobles au soleil couchant est incroyable !

Montalcino est un lieu pittoresque, ses ruelles regorgent de petits bars et restaurants qui invitent à faire une pause. Certains menus proposent les spécialités les plus particulières de la région. Si tu n’as pas peur de découvrir de nouvelles saveurs, tu pourras t’arrêter pour goûter les trippes alla Montalcinese ou le foie de volaille aux petits oignons. Après un dernier cliché du coucher de soleil sur les collines, nous rentrons dans notre Airbnb en pleine campagne pour une nuit paisible.

6. La Maremme, un goût de dolce vita en bord de mer

Au bout d’une semaine de road trip sous la chaleur estivale, nous décidons de faire une escapade en bord de mer. Car le grand avantage de la Toscane est la diversité de ses paysages ! 

Plage d’Alberese et parc régional

Parc Naturel de la Maremme

Cette étape, complètement improvisée, nous fait choisir notre point de chute un peu au hasard. C’est ainsi que nous réservons en dernière minute l’agriturismo de Quercesecca. La jeune femme qui nous accueille, Rosi, est adorable et nous partage ses astuces sur la région. Elle nous parle de la plage d’Alberese, qui est au cœur d’une réserve naturelle. 

Dès le lendemain, nous partons donc de bonne heure. L’accès au parc est limité à un petit nombre de véhicules par jour et le stationnement y est onéreux. Nous suivons les recommandations de Rosi, en prenant le bus dans le centre d’Alberese. Si tu préfères t’y rendre en voiture, je te conseille d’y aller très tôt. Après 10 h, il est quasiment impossible d’y accéder autrement qu’en autobus.

Une fois arrivés à la plage, nous comprenons pourquoi tout cet engouement ! Ce littoral est sans aucun doute l’une des 7 étapes incontournables pour un road trip en Toscane. C’est une petite perle sauvage au milieu de la nature. Des cabanes en bois flotté sont construites de façon éparse. Les locaux viennent équipés de grandes toiles qu’ils étendent sur les huttes. Pour ceux qui, comme nous, n’ont rien prévu, des vendeurs ambulants proposent de quoi les imiter. Crois-moi, en été tu en auras besoin, le soleil brûle ! 

Sur les conseils de Rosi, je pars me promener seule le long de la plage. Celle-ci est longue de 4 km et plus j’avance, plus elle est déserte. Au bout du rivage, il y a des sentiers de randonnées qui permettent de repartir par les collines. Je m’aventure au sommet d’une dune pour profiter du paysage renversant. Autour, tout est sauvage et j’ai l’impression d’être seule au monde. Si tu aimes vivre des moments uniques, comme suspendus dans le temps, je te conseille plus que tout cette excursion !

Castiglione della Pescaia

Castiglione della Pescaia

En fin de journée, nous partons explorer Castiglione della Pescaia. C’est un lieu ravissant situé en bord de mer. Il s’agit de l’occasion idéale pour découvrir l’atmosphère estivale et balnéaire italienne. Cet endroit s’impose alors comme l’une des 7 étapes incontournables pour un road trip en Toscane. 

L’ancienne ville médiévale, qu’on aperçoit de loin, domine le littoral. Elle est très bien préservée derrière son mur d’enceinte. Les maisons biscornues en vieilles pierres sont magnifiques et nous font voyager dans le temps. Un château se tient tout en haut de la cité. Il faut beaucoup grimper pour y arriver. La visite n’est pas possible pour les vacanciers, mais le panorama sur la baie y est superbe. Si tu es en forme, je te suggère de monter au soleil couchant. Ce sera l’occasion d’immortaliser l’instant par de jolies photos !

Après en avoir pris plein les yeux, nous redescendons à la recherche d’une table pour dîner. C’est à la terrasse de l’Osteria del Viandante que nous trouvons notre bonheur. Sans mentir, nous y avons mangé les meilleures pizzas du séjour ! Les plats de poissons y sont aussi très bons. Je te recommande particulièrement les brochettes de poulpe, un vrai délice. Une fois le repas fini, nous entamons une promenade digestive. C’est parfait, car le centre est très animé le soir et de nombreux bars et boîtes sont ouverts en été. Si tu as l’esprit festif, tu y trouveras vite de quoi te divertir.

7. Vinci et Fiesole : la dernière des 7 étapes incontournables pour road trip en Toscane

Vinci

Vinci Fiesole

Lors de notre étape à Florence, nous avions discuté avec des locaux qui nous avaient mentionné Vinci. Comme son nom l’indique, c’est le lieu de naissance du célèbre artiste. Alors, avant de reprendre l’avion, nous décidons de nous arrêter en chemin pour le visiter. La bourgade est minuscule, mais très jolie. L’attraction principale est bien entendu le musée. On peut y voir des répliques de ses plus fameuses inventions. Certaines sont également présentes dans les rues. Va faire un tour, tu ne manqueras pas de tomber dessus.

En parcourant les ruelles pavées, nous cueillons discrètement quelques câpres. En Toscane, elles poussent comme des champignons ! Nous en profitons aussi pour admirer le charme pittoresque de Vinci et de sa campagne environnante. C’est l’occasion de prendre quelques clichés avant de repartir.

Fiesole

Fiesole est une petite commune située à 20 minutes de Florence. Elle est sur les hauteurs de la ville et offre une vue spectaculaire sur la vallée. Pour y arriver, la route est si pentue que notre Fiat peine à monter. Sa situation privilégiée, en fait un lieu très prisé des riches européens. En chemin, nous apercevons effectivement des villas toscanes exceptionnelles. 

Une fois au sommet, nous nous arrêtons sur la Piazza Mino. À partir de là, deux options de visite sont envisageables : les remparts étrusques et le théâtre romain. Pour les plus aventureux, il est possible de poursuivre à pied pour accéder au merveilleux panorama. Petite astuce : si tu continues un peu plus haut sur le sentier, il y a un café dont la terrasse est le point culminant de la ville. Une boisson fraîche viendra compenser tes efforts à l’arrivée !

Ce que j’ai pensé de ce road trip en Toscane

Ces 7 étapes incontournables pour un road trip en Toscane resteront un souvenir incroyable. Cette région d’Italie est tellement riche qu’elle nous en met plein la vue… Et les papilles ! De Florence à la Maremme, tout y est fabuleux. Bien que 10 jours ne suffisent pas à tout voir, ils permettent tout de même de découvrir les incontournables de la région. La Toscane regorge de trésors, certains souvent cachés. Il faut bien ouvrir l’œil et faire preuve de curiosité pour ne rien rater de la magie du lieu. 

De plus, c’est une destination parfaite pour la famille, car elle réunit différents thèmes. Elle saura ravir les passionnés de culture, les fins gourmets et les amoureux de la nature. Entre ville, campagne et bord de mer, tous les membres de la tribu pourront y trouver leur compte ! Pour ma part, tous les aspects de ce voyage m’ont semblé exceptionnels. Mais si je devais choisir, je pencherais pour la gastronomie. Je ne peux que te conseiller de goûter tous les produits locaux, car j’ai rarement aussi bien mangé de ma vie ! La cuisine italienne est loin de se résumer à des pâtes et des pizzas. La Toscane est donc une bonne initiation pour apprécier la richesse du terroir. 

Alors, qu’attends-tu pour expérimenter la dolce vita en Toscane ?

Si tu as hâte de découvrir une nouvelle destination, l’aventure se poursuit avec Eva ! Tu trouveras ses articles juste .

Cinzia Mura – Rédactrice web SEO et spécialiste du tourisme.