Faire une formation de rédacteur web peut être révélateur pour beaucoup de personnes. À l’heure où la COVID 19 a modifié nos vies et notre comportement dans la société, nous sommes nombreux à nous être posés des questions sur notre futur professionnel. Pour ma part, salariée et freelance dans le tourisme, j’ai dû trouver une alternative pour continuer de travailler. Comment j’ai trouvé ma formation de rédacteur web et pourquoi j’ai choisi celle de Lucie Rondelet ? Découvrez dans cet article l’avancée de mes recherches, ma formation digitale et l’après de cette belle expérience.

Devenir rédactrice web SEO : ma recherche de formation

Février 2021. J’ai attendu près d’un an que cette pandémie mondiale s’arrête sans grand espoir malgré ma positivité permanente. En dépit d’un travail partiel de baby-sitter pour sortir de chez moi, je me suis mise à faire des recherches sur les opportunités actuelles. Autant dire qu’elles n’étaient pas nombreuses… Et c’est là que je suis tombée, par hasard, sur les vidéos YouTube de Lucie Rondelet sur Google. Elle expliquait alors comment devenir rédacteur web freelance sans avoir fait des études de journalisme. Quel est donc ce métier ? Direction les moteurs de recherche pour en apprendre davantage.

J’ai lu beaucoup de blogs, d’articles, de sites internet et d’avis sur le sujet. Le nom de Lucie revenait souvent avec des avis toujours positifs. N’étant pas née de la dernière pluie, par réflexe, je me suis méfiée. Ensuite, j’ai décidé de lui écrire et d’avoir des avis des rédacteurs ayant effectué la formation dans le passé.
Tous m’ont répondu (même Lucie !). D’après leurs réponses, les qualités pour être un bon rédacteur sont :

  • – d’avoir des compétences rédactionnelles : les fautes d’orthographe sont proscrites et la maîtrise de la syntaxe doit être irréprochable ;
  • – de posséder une véritable culture générale et être curieux de tout ;
  • – d’aimer écrire et d’être pourvu d’un style d’écriture original.

J’ai coché toutes les cases et je me suis reconnue dans ce profil.

Accéder à la formation de rédacteur web de Lucie

La rédaction web, sans savoir que cela s’appelait ainsi, j’adorais ! En effet, après mon expérience en tant que couteau-suisse dans une start-up bordelaise, j’avais déjà mis les pieds dedans : création d’itinéraires de voyages uniques, rédaction de textes et articles de blogs sur divers sujets, optimisation SEO sur des mots-clés prédéfinis, intégration dans le CMS WordPress, suivi des résultats sur Google Analytics et ses amis…

Plus d’hésitation possible ! Il faut que j’essaye coûte que coûte. Ni une, ni deux, je décide de tester mes connaissances sur le questionnaire d’entrée pour la formation digitale : la FRW.
Je trouve alors des questions sur le processus de la formation, d’autres pour connaître mon niveau d’orthographe et de Français en général puis, sur mes motivations pour aller au bout de la formation. Rien de bien compliqué à mon goût. J’appuie sur “valider” et je croise les doigts pour ne pas avoir un mauvais score.

Résultat : 100 % ! Plus aucun doute, je vais me lancer dans cette formation en rédaction optimisée. À croire que j’avais la chance de mon côté, car l’équipe venait juste d’obtenir la certification pour être référencée par le CPF. J’ai donc ainsi bénéficié du droit de me servir de l’argent de mon compte formation pour financer mon futur apprentissage. PARFAIT !

Écrire pour le web est devenu alors une évidence.

Se former en ligne avec Lucie Rondelet

15 mars 2021 : début de la formation rédacteur web.
Cette date restera longtemps gravée dans ma mémoire. Avec appréhension et hâte, je débute la formation de Lucie. Me concernant, c’est une formation digitale en 3 mois (version Liberté Pro). Les autres sessions, Origami et Liberté, se font, quant à elles, en 6 mois.

Petite vidéo de Lucie pour nous souhaiter la bienvenue et nous donner ses premiers conseils de rédactrice web SEO. Je l’écoute attentivement et c’est parti. J’enchaîne les cours en vidéo et les exercices. Le gros + de ma formule est d’être totalement libre pour suivre mes leçons, mais aussi chacun de mes exercices de rédaction est corrigé par une coach expérimentée (coucou Charlotte !). Certaines corrections sont même accompagnées par une vidéo explicative détaillée afin de comprendre mes erreurs et mes atouts.

Voici en quelques points ce que j’ai appris :

  • – Flâner sur les pages web pour repérer les coquilles d’un site web.
  • – Mettre en pratique toutes les techniques de rédaction : mots-clés, requêtes-clés, nombre de mots, balisage HTML, longue traîne, maillage interne…
  • – Créer des textes optimisés avec un contenu de qualité et unique, car aucun plagiat ni contenu dupliqué n’est autorisé sur le web.
  • – Définir les cibles potentielles de mon futur business de rédacteur web pour plus facilement trouver des clients…

L’atout majeur de la formation rédacteur web de Lucie : l’expérience

En 3 mois, top chrono, cette formation de rédacteur permet d’être à l’aise dans la rédaction de contenus en tout genre : fiches-produits pour e-commerce ou site vitrine, articles de blog, liens internes, page à propos, page web de catégories, newsletters… Le référencement naturel n’est pas vu en détail, mais le module 4 est idéal pour commencer à l’appréhender et connaître les règles de rédaction SEO.

Après avoir visualisé toutes les vidéos de cours, des bonus sont aussi accessibles pour compléter la formation de rédaction web. J’ai aussi acheté quelques livres pour compléter mon apprentissage. Retrouvez mon article à ce sujet : Comment devenir rédacteur web ? 3 livres pour vous aider.

Pour valider le diplôme certifié par l’État, il est obligatoire de rendre un portfolio d’articles divers. Cela permet d’acquérir une expérience solide. Ainsi, Lucie a mis en place un groupe Facebook et des collaborations avec certains de ses clients. De ce fait, j’ai écrit un article pour la Rédac du web lors de ma formation et de nombreux autres articles pour d’autres personnes. Être rédacteur invité sur un blog est une superbe expérimentation. Découvrez un article de blog rédigé par mes soins pour Rédactrice nomade (Delphine) : Label tourisme durable : un atout pour votre offre touristique.

attirer-des-clients-sur-un-site-web
Comment attirer des clients sur son site internet : 5 conseils à suivre
label-tourisme-durable
Label tourisme durable : un atout pour votre offre touristique

Mon avis sur la formation rédacteur web SEO et son accompagnement

Et après ? Qu’ai-je pensé de la formation rédacteur web de Lucie Rondelet ? Je me revois il y a 6 mois à scruter tous les avis des sites web et me dire : “C’est bizarre, ils sont tous bons ! Ça doit être des avis sponsorisés et rémunérés !”. Et bien, je vous arrête de suite, le mien ne l’est pas ! Alors, oui, vous me croyez ou non mais moi, je suis droite dans mes baskets et je vous confirme que je suis libre de dire ce que je veux de cette formation.

Alors ? Et bien, je suis très heureuse !

Aujourd’hui, rédiger du contenu pertinent est mon quotidien. J’aime le fait de pouvoir écrire des milliers de mots par jour parfois et puis rien du tout, le lendemain. Grâce à la formation de Lucie et de son équipe de tonnerre, je ne suis jamais seule. En effet, après la fin de la formation, vous avez toujours accès au groupe de rédaction qui est un groupe Facebook de rédacteurs web où tout le monde est bienveillant. Sur ce dernier, chacun partage ses expériences, ses victoires et aussi ses trouvailles pour aider les autres. Lucie le dit et je vous l’assure également, il n’y a aucune concurrence avec les autres rédacteurs web freelance. Toute personne possède ses centres d’intérêts et donc chacun trouve une niche pour exceller dans la rédaction web. D’ailleurs, cela se voit sur les réseaux sociaux. Pour ma part, je possède un compte sur Instagram et je discute souvent avec d’autres rédacteurs web auto-entrepreneur. Le métier étant souvent critiqué, nous sommes en fait une grande famille qui s’aide sans cesse.

Bonus pour vivre sa meilleure vie de Freelance

Concernant le métier, il est nécessaire de suivre une ligne éditoriale et d’adopter une stratégie de contenus (content marketing) pour son entreprise. La création de contenu unique n’est pas anodine et demande une réflexion sur la suite qu’on veut donner à son travail.

Pour diversifier vos tâches, Lucie met en place, à partir de septembre, une formation de Social Writer pour maîtriser les techniques du community manager et aider vos clients dans la gestion de leurs réseaux sociaux. Vous pouvez également proposer des prestations de réécriture ou relecture d’articles ou d’e-books, coacher les futurs rédacteurs et même travailler en collaboration avec un développeur web ou un webmaster.

La formation aborde les fondations de l’entreprise, mais brièvement. Outre la rédaction, la gestion d’une entreprise n’est pas à mettre de côté, même pour une auto-entreprise. Ainsi, par exemple, je vous conseille d’investir dans l’outil du freelance Freebe pour gérer votre comptabilité d’un coup de main. J’étais frileuse et l’investissement en valait la chandelle ! Attention, il n’est pour le moment disponible que pour les auto-entreprises.

formation-redacteur-web

La FRW de Lucie Rondelet en quelques mots

La formation rédacteur web de Lucie Rondelet est vraiment un atout pour débuter dans la production de contenus pertinents et l’optimisation SEO. Je ne regrette pas mon investissement et conseille la formation à chaque personne qui m’interroge. Quant à moi, mes préférences sont le blogging et la rédaction d’articles sur le tourisme, secteur dans lequel j’ai fait le choix de me spécialiser. Je suis également en train de mettre en place une stratégie de communication digitale pour rayonner sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui, je me considère comme une rédactrice web à part entière et je suis ravie de faire partie de la grande famille des Freelances.

Vous souhaitez me confier la rédaction de votre contenu pour votre site internet ? N’hésitez pas à me contacter pour que nous discutions ensemble de vos projets digitaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *